La Meuse sans mots

Sans mots.

Derrière les murs des villes, le recel d’un soupçon de campagnes,

La suggestion d’un cheminement jusque les écarts sans défense.

Cette émotion et cette envie de s'éloigner un tout petit peu, née dans la grande ville — Metz — en regardant — bases de vitraux de la grande verrière de la cathédrale, figurations de dallages.image

À la croisée du transept, puis,

En sortant de ces lieux par raccourci vers les restes du grand accrochage de l’hiver au halles modernes,image

Je subis l’injonction de ma civilisation.: posséder.? Néant.

Comprendre.? Vrai challenge. Comprendre d’abord l'écriture des miens, dit la voix collective à l’adolescent que je demeure,

Qui ne saisit pas toujours sans énervement quel intérêt il y aurait à s’alourdir du subtil héritage de grilles de lectures immangeables et, par-dessus tout, coûteuses en leur acquisition (quel prix, une psychanalyse.?)

Alors que le foncier tend les bras.

Alors qu’au cadastre des murs lézardés mais enchanteurs disent la douceur du temps et de l’avoir au pays des aristocrates, Méséglise et Swann. Chemins de fascination.: je serais châtelain, j’inviterais là toute séduction et tout ahan, les jeunes filles s’empareraient, à mon invite, de valises pleines d’habits et de maquillages, juste pour traverser les prairies derrière le manoir,image

Je ferais dire des messes oubliées par des Picassos d’aventure à l’athéisme mystique.

On entendrait pétarader au milieu des nuits nos fêtes et les verres en cristal projetés au mur de la vanité,

Et on se souviendrait des autres grilles de déchiffrement du monde, la taoïste — en l’enviant, certains d’entre nous se mettraient à l'étude, inviteraient des lettrés chinois, ils viendraient nous lire la Meuse et la Moselle,

Et nous les allongerions aux canapés lacaniens qui écarquilleraient leurs yeux blasés par tant de milliers d’années de formation précieuse,

On leur avouerait ce qui est à l’envers du dessin des porcelaines du XVIIIème, et qui n’est pas une étiquette de prix ni l’annonce d’un commissaire-priseur,

Mais l’interrogation plotinienne des éons de la matière.image

.

Categories: ÉTERNITÉ DE L'INSTANT